MÉLANGES DE PURINS DE PLANTES

J2m Booster (purin d'ortie-consoude-pissenlit)

J2m Entretien complet (purin d'ortie-consoude-prêle-fougère)

J2m Oligo-éléments (purin de consoude-bardane-pissenlit-achillée-reine des prés)

 

PURINS DE PLANTES

Purin d'achillée millefeuille - Purin d'ail

 Purin de bardane - Purin de consoude

Purin de fougère - Purin d'ortie

Purin de pissenlit - Purin de prêle

Purin de reine des prés - Purin de sureau

EXTRAITS FERMENTÉS

DÉCOCTION DE PLANTE

Décoction de prêle

 

CONDITIONNEMENT

Bidons de 15 L - Bidons de 20 L - Fûts de 220 L - Cuves de 1000 L

 

Fabriqué en France

J2M NATURA

15400 COLLANDRES

j2m-natura.fr

NOTRE SAVOIR-FAIRE - FABRICATION DE PURINS DE PLANTES

 

Introduction

L'implantation de J2m Natura dans le Cantal, dans le plus grand volcan d'Europe

La société J2m Natura est implantée à 10 kilomètres du Puy Mary et dans le plus grand volcan d'Europe.

Nous sommes donc loin des sources de pollution, à une altitude de 1100 m dans le Cantal et au plus près des plantes à récolter.

Nous avons la chance de ne faire parfois que 500 m pour récolter les plantes sauvages nécessaires pour fabriquer nos extraits fermentés.

Nous avons également sur place une source de montagne avec une eau que nous consommons et qui participe à la qualité de nos extraits fermentés. Notre production est stockée au frais et à l'obscurité dans une ancienne étable.

 

J2m-Natura fabrication de purins de plantes

 

Récolte de plantes fraîches

Comment sont récoltées les plantes ?

Nous récoltons uniquement des plantes sauvages, en montagne dans un site volcanique.

La récolte manuelle est effectuée le matin à moins d'une demi-heure maximum du lieu de production. La distance moyenne de récolte est de 5 km. Toutes les plantes récoltées sont fraîches. Elles sont pesées et misent en fermentation immédiatement (ce qui garantit de conserver tous les principes actifs des plantes récoltées).

Dans le Cantal, les végétaux sont d’une qualité exceptionnelle. Les rayons ultra-violets émis par le soleil sont plus forts en altitude qu’en plaine. La terre est plus fertile grâce au travail de la neige et du gel en hiver entre autres. Les pluies régulières permettent aux plantes de s'épanouir naturellement. En été, les plantes se renforcent grâce aux nuits plus fraîches. La présence de grandes quantités de basalte dans le sol favorise le paramagnétisme et la vie du sol. La plante se gorge de tous les minéraux présents dans le sol volcanique cantalien et qui se retrouveront donc en grande quantité dans nos extraits fermentés.

100 % des végétaux sont donc récoltés en France, dans le Cantal. 

100 % des végétaux sont récoltés à plus de 800 m d'altitude.

90 % des végétaux sont récoltés à plus de 1000 m d'altitude.

 

Récolte des plantes

 

 

Eau utilisée

Quelle eau est utilisée pour réaliser les purins de plantes ?

L'eau utilisée pour la fabrication des purins ou extraits fermentés de plantes provient d'une source souterraine captée à 1200 m d'altitude à 100 m du sommet d'une petite montagne donc loin des premiers élevages ou fermes ou autres sources de pollution.

Cette eau de source est dynamisée naturellement. Son ph (potentiel hydrogène) est de 6,5. Sa conductivité est de 0.04 siemens par mètre. Cette source est privée et alimente notre ferme pour la consommation d’eau. Cette source débite environ 5 000 à 15 000 litres par jour.

Elle apporte à nos extraits fermentés des quantités de minéraux qui s'ajoutent naturellement à nos préparations.

 

Eau de source utilisée pour la fabrication des purins de plantes

 

 

Fabrication des purins de plantes

Une méthode de fabrication simple et efficace

Notre méthode de fabrication est en semi-anaérobie et nous permet d'obtenir des extrait fermentés de qualité avec un redox compris entre -25 mV et +25 mV en fin de fabrication. Cette méthode est simple et réalisable par tous les agriculteurs et agricultrices qui désirent produire des extraits fermentés de qualité sur leur exploitation. Elle peut être réalisée sans aucun appareil de mesure et ne coûte que le prix d'une cuve IBC, de quelques bâches et du petit matériel de filtration. Nous détaillerons complètement cette méthode dans un article de Blog prochainement.

 

Voici en résumé, comment nous procédons

Nous utilisons des cuves IBC de 1000 L dont le dessus est découpé. Les végétaux (plantes fraîches uniquement) récoltés sont mélangés à l’eau de source (rapport de 1/10 entre plantes et eau) dans chaque cuve. Le capot en plastique maintient toutes les plantes dans l'eau. Ce capot est lesté par des poids (bidons vides remplis d'eau). Les plantes sont donc complètement immergées dans l'eau en attendant que la fermentation commence. Ce qui évite d'avoir 10 à 15 % des plantes en surface, qui sèchent à l'air (si absence de capot). Sur la photo ci-dessous (deuxième ou troisième jour de fabrication), de petites bulles commencent à remonter à la surface. Le capot est enlevé le quatrième ou le cinquième jour.

Toutes les cuves sont recouvertes d'une triple bâche jusqu'au sol (1 bâche à bulle de piscine, plus 2 bâches épaisses) pour éviter encore une oxydation, pendant toute la durée du cycle de fabrication et surtout pour maintenir une température constante. Tout l'atelier de fabrication est ainsi bâché. Cela permet de pondérer les ardeurs du soleil, d'atténuer la fraîcheur des nuits cantaliennes. Toutes les plantes fermentent dans l'obscurité. Toutes les cuves étant recouvertes avec les mêmes bâches, la température de fermentation est stable et ne varie que de 1 à 2 degrés entre le jour et la nuit. La quantité d'air restant au-dessus de la cuve, par rapport au volume d'eau étant très faible, la préparation ne peut s'oxyder fortement, mais a l'avantage de pouvoir être brassée dès que la fermentation commence, et de pouvoir être contrôlée visuellement plusieurs fois par jour.

Quand la fermentation devient plus forte, les capots sont enlevés, et le mélange est brassé une à deux fois par jour. 

À la fin du cycle de fabrication (entre 5 et 10 jours suivant le type de préparation réalisée), un début de formation d'un "dépôt blanc" apparaît en surface. La préparation est prête généralement à J-1 avant la formation complète de ce dépôt blanc en surface.

Les valeurs de Ph, conductivité et de redox sont contrôlés et reportés sur la fiche d'enregistrement déjà depuis le début du cycle et nous permettent d'être certains de stopper le cycle de fermentation au bon moment.

Le purin est ensuite filtré plusieurs fois et mis en cuves, en fûts ou en bidons pour le stockage dans une ancienne étable au frais et à l'obscurité. Nous utilisons du matériel de cave viticole (pompe à rotor flexible) pour le transfert de nos produits (fermentation, filtrations, conditionnement). Le produit une fois fabriqué ne subit aucun stress (pas de débit trop important, pas de formation de mousse). Pour les mélanges de purins de plantes, chaque purin est fabriqué séparément puis mélangé ensuite.

 

Cuve de purin de plantes

 

 

Conditionnement

Comment sont conditionnés nos purins de plantes vendus ?

Le conditionnement est effectué dans nos locaux, soit en cuve de 1000 L, soit en fûts de 220 L, soit en bidons de 15 ou 20 L. Nous vous proposons 4 différents contenants :

Bidons de 15 litres

Couleur blanche, contenance 16.5 L en remplissant au maximum. Bonne prise en main, permet de vous soulager le dos.

Bidons de 20 litres

Couleur blanche, contenance 22 L en remplissant au maximum. Bonne prise en main.

Fûts de 220 litres

Couleur bleue, fermeture par 2 bouchons blancs à visser sur le dessus, mais pas d'ouverture totale du fût et contenance 225 L en remplissant au maximum. À la fin du remplissage, les fûts sont remplis en position inclinée pour toujours avoir un minimum d'air à l'intérieur.

Cuves de 1000 litres

Cuve IBC blanche sur palette bois ou plastique, contenance 1050 à 1075 L environ en remplissant au maximum.

Remplissage sans air

Chaque bidon, chaque fût, est rempli sans air (1 % maximum du volume total).

Chaque cuve de stockage est remplie sans air (1 % maximum du volume total).

Les cuves livrées contiennent un peu d'air (moins de 5 %), car leur forme nous empêche de les remplir à 100 % en extraits fermentés. Consultez-nous si vous désirez une cuve pour la garder plus d'un an.

Conservation

Tous nos extraits fermentés peuvent se garder 2 à 3 ans non ouverts.

 

   Fûts, cuves et bidons

 

Stockage

Comment sont stockés les purins de plantes ?

Les extraits fermentés sont stockés en cuves, en fûts ou en bidons, sans air, à l'obscurité et à une température qui ne varie qu'en fonction des saisons (+15 °C, maximum l'été, +5 °C minimum, l'hiver).

Le stockage de nos purins de plantes est réalisé dans une étable.

 

Cave de stockage

 

 

Qualité

Comment est vérifiée la qualité de fabrication ?

Tous nos purins de plantes sont analysés.

Des mesures régulières sont faites à tous les stades de la fabrication.

Ces mesures sont réalisées avec des appareils de mesure Hanna Instruments

Contrôleur de redox Hanna Instruments HI 98120

Contrôleur de PH, conductivité et TDS Hanna Instruments HI 9814 (Groline)

Aspect visuel

Tout au long de la fabrication (2 fois par jour minimum)

Température de la préparation lors de la phase de fabrication

Elle est de 20 °C à 24 °C.

Ph de la préparation

Elle commence à un Ph de 6.75 pour se terminer entre 4 et 5.5 de Ph, suivant le type de préparation fabriquée.

Conductivité des extraits fermentés

Cette valeur se situe entre 2 S/m à 5 S/m en fin de fabrication, suivant toujours le type de préparation réalisée.

Redox

Cette valeur nous permet d'éviter d'avoir un produit trop oxydé ou trop réduit - cette valeur doit se situer entre -25 mV et +25 mV en fin de production. Elle augmentera légèrement après filtration (+10 mV), transfert (+10 mV) et pour réaliser des mélanges tout en restant comprise entre

0 mV et +50 mV. 

Fiche d'enregistrement

Chaque lot est tracé avec une fiche produit résumant toutes les informations liées à la fabrication et au stockage. Nous pouvons vous dire précisément la provenance de chaque lot. Depuis 2021, une fiche est à remplir pour les professionnels et particuliers. Elle retrace toutes les phases de fabrication.

 

Expédition cuves et bidons

 

Expéditions et transport

Un poste de plus en plus important depuis la crise de l'énergie

Les expéditions sont faites sur place. Nous attachons le plus grand soin à l'expédition des produits vendus, car il s'agit de la dernière étape.
Mais nous regardons avec attention aussi le coût du transport et essayons de rationaliser les chargements pour optimiser les transports.

Le transporteur ne se déplace qu'une fois par semaine pour la "ramasse" des expéditions. Les commandes sont donc toujours regroupées.

Pour les commandes de bidons à l'unité, nous nous déplaçons une fois par semaine pour l'acheminement des commandes vers le centre de tri postal. Nous récupérons certaines cuves de 1000 L (elles sont dons utilisées plusieurs fois) et aussi certains bidons auprès de nos clients professionnels les plus proches.

Ci-dessus à gauche, 5 cuves de 1000 litres dans le camion du transporteur et à droite, une palette de 36 bidons avant filmage.

 

 

Crédit photo : J2m Natura

Dernière mise à jour : 16/06/2024