MÉLANGES DE PURINS DE PLANTES

J2m Booster (purin d'ortie-consoude-pissenlit)

J2m Entretien complet (purin d'ortie-consoude-prêle-fougère)

J2m Oligo-éléments (purin de consoude-bardane-pissenlit-achillée-reine des prés)

 

DÉCOCTION DE PLANTE

Décoction de prêle

 

PURINS DE PLANTES

Purin d'achillée millefeuille - Purin d'ail

 Purin de bardane - Purin de consoude

Purin de fougère - Purin d'ortie

Purin de pissenlit - Purin de prêle

Purin de reine des prés - Purin de sureau

EXTRAITS FERMENTÉS

CONDITIONNEMENT

Bidons de 15 L - Bidons de 20 L - Fûts de 220 L - Cuves de 1000 L

 

Fabriqué en France

J2M NATURA

15400 COLLANDRES

j2m-natura.fr

BLOG - ACTUALITÉS ET CONSEILS

doit-on traiter le matin ou le soir ? en pulvérisations foliaires ou au sol ?

20/01/2024

doit-on traiter le matin ou le soir ? en pulvérisations foliaires ou au sol ?

À quel moment de la journée doit-on faire les traitements phyto ? Faut-il mieux faire des pulvérisations foliaires ou des arrosages au sol ?

Pulvérisation foliaire ou arrosage au sol ?

La pulvérisation foliaire et l'arrosage au sol représentent deux approches stratégiques pour l'application des purins de plantes, optimisant ainsi l'absorption des éléments actifs par les végétaux à des moments spécifiques de la journée. La recommandation de privilégier la pulvérisation foliaire le matin repose sur le constat que les feuilles sont plus réceptives à ce moment précis, bénéficiant d'une concentration accrue en substances actives propices à une assimilation optimale. Parallèlement, l'arrosage au sol en soirée vise à favoriser l'absorption racinaire, capitalisant sur l'activité maximale des racines pendant cette période.

Mais il y a aussi le facteur température à prendre en compte. Inutile de traiter le matin pour favoriser l' absorption foliaire si c'est pour griller la plante alors que 2h après il fait trop chaud !

Il y a en fait deux écoles. Certains préférant les applications foliaires, et d'autres les arrosages au sol.

80 % de nos client(e)s font des pulvérisations foliaires, 20 % des arrosages au sol et dans ces 20 %, la moitié  sont en goutte-à-goutte.

Voici quelques considérations pour vous aider à choisir votre façon de faire. 

Sachant que vous pouvez aussi faire les deux, avec des préparations différentes suivant l'effet recherché.

 

Faut-il mieux faire des traitements foliaires ou des arrosages au sol ?

Le choix entre les traitements foliaires et les arrosages au sol dépend de plusieurs facteurs, notamment le type de traitement, les besoins spécifiques des plantes, le type de plantes cultivées, et les objectifs du traitement. Chacune de ces méthodes présente des avantages et des inconvénients, et la décision peut varier en fonction de la situation.

L'objectif du traitement et la nature du problème (maladies, ravageurs, fertilisation) peuvent influencer la méthode d'application.
Certains types de plantes réagissent mieux à une méthode d'application particulière.
La température, l'humidité et d'autres conditions météorologiques peuvent influencer l'efficacité des traitements foliaires.
Il n'y a pas de réponse unique, et le choix entre les traitements foliaires et les arrosages au sol dépend des circonstances spécifiques. Il peut également être bénéfique d'intégrer les deux méthodes en fonction des besoins de vos plantes et des objectifs de traitement.

Voici quelques considérations pour vous aider à choisir votre méthode.

 

Les traitements foliaires

Avantages des traitements foliaires

Les traitements foliaires permettent une absorption rapide des substances actives par les feuilles des plantes.
Ces traitements peuvent être ciblés directement sur les parties aériennes des plantes, ce qui peut être utile pour le contrôle des maladies foliaires ou des ravageurs.

Inconvénients des traitements foliaires

Les substances appliquées sur les feuilles peuvent s'évaporer plus rapidement, surtout par temps chaud.
Certains produits peuvent causer des brûlures s'ils sont appliqués en concentration élevée ou par temps trop chaud.

C'est le cas de la décoction de prêle qui étant déjà asséchante pour la plante, ne devra pas être utilisée par temps chaud.

C'est aussi le cas de la macération d'ail que l'on évitera d'appliquer par temps trop chaud.

 

Les arrosages au sol

Avantages des arrosages au sol

Les traitements appliqués au sol sont absorbés par les racines, favorisant une distribution plus uniforme des substances actives dans toute la plante.
En évitant l'application directe sur les feuilles, on réduit le risque de brûlure sur celles-ci.

Certaines maladies et certains insectes persistent au niveau du sol, les arrosages au sol permettent de les cibler.

Inconvénients des arrosages au sol

L'absorption par les racines peut être plus lente par rapport à l'absorption foliaire.
Les traitements au sol peuvent affecter l'ensemble de la plante, y compris les parties qui n'ont peut-être pas besoin du traitement.

Le coût du traitement peut doubler, car la quantité de purins de plantes est multipliée par deux en cas d'arrosage au sol.

 

Pourquoi ne pas faire les deux ?

Dans certains cas, il est possible d'alterner un traitement foliaire, avec un traitement au sol, voire même d'alterner également les produits.

Un traitement foliaire adapté pour combattre les maladies et un autre traitement au sol comme répulsif ravageurs.

L'inverse est aussi vrai. Vous pouvez aussi utiliser un répulsif insectes sur les feuilles (purin de fougère par exemple) , puis la semaine suivante faire un traitement au sol pour éviter les carences en fer (purin d'ortie par exemple).

Les cas particuliers sont les traitements faits à l'automne qui pourront être des pulvérisations, mais plus ciblées sur le sol, troncs et branches vu qu'il n'y a plus de feuilles.

 

Pourquoi privilégier les traitements foliaires faits après une pluie ?

Privilégier les traitements foliaires après une pluie présente plusieurs avantages. Voici quelques raisons pour lesquelles cette pratique est recommandée :

Activation des stomates

Les stomates, petits pores présents sur les feuilles, peuvent être partiellement fermés pendant des périodes sèches pour minimiser la perte d'eau par évaporation. Après une pluie, les stomates ont tendance à s'ouvrir, permettant ainsi une meilleure absorption des substances actives du traitement foliaire.

Humidité relative de l'air

La pluie est souvent associée à des conditions environnementales plus humides. Ces conditions peuvent favoriser une meilleure absorption de la macération par les feuilles, car l'humidité relative de l'air est souvent plus élevée après la pluie.

Réduction du stress des plantes

Les plantes peuvent subir un certain niveau de stress pendant les périodes sèches. L'application d'un traitement foliaire après une pluie peut aider à réduire le stress des plantes en fournissant une hydratation supplémentaire.

Élimination de résidus

La pluie peut contribuer à éliminer les résidus de produits antérieurs ou d'autres substances présentes sur la surface des feuilles. Cela assure une surface plus propre et plus réceptive pour l'application du traitement foliaire.

Meilleure adhérence des substances actives

Après une pluie, les feuilles des plantes sont généralement propres et mouillées. Cela favorise une meilleure adhérence des substances actives des traitements foliaires, car l'eau de pluie peut éliminer la poussière, les particules de pollution et d'autres contaminants qui pourraient diminuer l'efficacité de l'adhérence.

 

Pourquoi l'hygrométrie pour les traitements foliaires doit être comprise entre 50 et 70 % ?

L'hygrométrie, qui mesure le taux d'humidité de l'air, joue un rôle crucial dans l'efficacité des traitements foliaires. Maintenir une hygrométrie entre 50 % et 70 % est généralement recommandé pour plusieurs raisons liées à l'application et à l'absorption des substances actives sur les feuilles des plantes :

Réduction de l'évaporation

Une hygrométrie adéquate limite l'évaporation excessive des substances liquides appliquées. En maintenant un certain niveau d'humidité dans l'air, on évite que les gouttelettes de solution s'évaporent trop rapidement, ce qui permet aux substances actives de rester plus longtemps en contact avec les feuilles pour une absorption optimale.

Optimisation de l'absorption

Les stomates, petits pores présents sur les feuilles, jouent un rôle crucial. Une hygrométrie appropriée favorise l'ouverture des stomates, permettant ainsi une meilleure absorption des substances actives.

Réduction du stress hydrique

Comme pour les traitements faits après une pluie, une hygrométrie comprise entre 50 et 70 % contribue à réduire le stress hydrique des plantes. Cela est particulièrement important pendant et après l'application de traitements foliaires, car des plantes moins stressées sont plus aptes à absorber et à réagir aux substances appliquées.

 

Pourquoi faut-il mieux faire les traitements foliaires entre 12 °C et 25 °C ?

L'idéal pour un traitement avec des purins de plantes est une fourchette de température extérieure située entre 15 °C et 25 °C.

Évitez les traitements en dessous de 12 °C

En dessous de 12 °C, le risque d'inefficacité du traitement augmente, en prenant généralement en considération la température du sol à 2 ou 3 cm en dessous de la surface, laquelle devrait être d'au moins 12 °C pour assurer une certaine efficacité.

Évitez les traitements au-dessus de 25 °C

À des températures dépassant 25 °C, surtout en été, le danger de brûlure des plantes devient significatif, nécessitant une vigilance accrue lors de l'application des purins.

Écart de température juste après le traitement

Si vous êtes dans la bonne plage de température au moment du traitement et que 2 heures après, c'est la fournaise, ce n'est pas mieux.

 

L'été, pourquoi privilégier les traitements foliaires faits le soir ?

Privilégier les traitements foliaires le soir pendant l'été présente plusieurs avantages. Voici quelques raisons pour lesquelles les traitements foliaires sont souvent recommandés le soir en été :

Éviter l'évaporation rapide

Pendant la journée, surtout en été, les températures sont souvent élevées, ce qui peut entraîner une évaporation rapide des substances liquides appliquées sur les feuilles. En effectuant les traitements le soir, lorsque la température diminue, on réduit le risque d'évaporation rapide, permettant ainsi aux substances actives de rester plus longtemps en contact avec les feuilles pour une meilleure absorption.

Réduire le stress thermique

Les plantes peuvent subir un stress thermique pendant les journées chaudes d'été. Les traitements foliaires appliqués le soir minimisent le stress supplémentaire que pourraient causer les produits ou les substances actives, car les plantes ont la nuit pour récupérer et s'adapter.

Moins d'expositions aux rayons directs du soleil

Les rayons directs du soleil peuvent parfois augmenter le risque de brûlure des feuilles traitées. En appliquant les traitements le soir, on évite une exposition directe aux rayons du soleil intense, réduisant ainsi le risque de dommages aux tissus végétaux.

Favoriser l'absorption nocturne

Certaines plantes ont des cycles d'absorption plus actifs pendant la nuit. En appliquant les traitements foliaires le soir, on capitalise sur ces cycles naturels d'absorption pour une efficacité optimale.

Réduire l'impact sur les insectes bénéfiques

En appliquant les traitements le soir, on minimise l'impact sur les insectes bénéfiques, tels que les pollinisateurs, qui sont plus actifs pendant la journée. En cas de pulvérisation d'une substance insectifuge comme le purin de fougère, les insectes qui passent la nuit sur la plante, seront présents au moment de la pulvérisation.

 

Au printemps, pourquoi privilégier les traitements foliaires faits le matin ou quand la température se réchauffe ?

Le printemps est une période cruciale pour les plantes, marquée par le début de la croissance active et le renouveau de la végétation. Privilégier les traitements foliaires le matin ou lorsque la température se réchauffe présente plusieurs avantages spécifiques :

Activation de la croissance

Le matin, les plantes réagissent à la montée de la température en activant leurs processus de croissance. Appliquer des traitements foliaires à ce moment favorise une meilleure absorption des minéraux et oligo-éléments contenus dans les extraits fermentés.

Conditions de rosée

Le matin, il y a souvent une couche de rosée sur les feuilles des plantes. Cette humidité légère favorise l'adhérence des substances actives, améliorant ainsi l'efficacité de l'application.

Éviter les températures extrêmes

Pendant la journée, les températures peuvent augmenter rapidement au printemps. En appliquant les traitements foliaires le matin ou lorsque la température se réchauffe progressivement, on évite les conditions extrêmes de chaleur de l'après-midi qui pourraient causer du stress aux plantes.

Absorption optimale

À mesure que la température augmente, les stomates des feuilles s'ouvrent, facilitant l'absorption des substances actives. Les traitements foliaires appliqués pendant cette période peuvent bénéficier d'une absorption plus efficace.

Réduire les risques de brûlure

Les traitements foliaires peuvent parfois causer des brûlures aux feuilles, surtout par temps chaud. En appliquant les traitements le matin, on minimise le risque de brûlure en évitant les températures les plus élevées de la journée.

 

Conclusion

Faire le bon choix, n'est pas simple et sûrement plus complexe que l'utilisation de produits chimiques, mais la satisfaction de maîtriser une technique naturelle, un savoir-faire, est bien plus grande. Il y a beaucoup d'autres paramètres à ajuster, comme le ph de l'eau, sa dureté, le redox de la préparation, l'ajout de produits pour fixer la préparation sur les plantes (savon noir, argile, lait). L'optimisation du traitement peut multiplier son efficacité par 2, voire plus.

En maîtrisant déjà le moment ou vous allez faire votre traitement et la façon de le faire, c'est déjà l'assurance d'une meilleure efficacité.

Retrouvez d'autres informations sur les articles de Blog.

 

Poursuivre la lecture

Articles à lire sur le blog

Les traitements, amendements et autres solutions naturelles au jardin

Les solutions naturelles au jardin

Le rôle des extraits fermentés de plantes en production agricole bio

Maraîchage bio et agriculture biologique
Comment lutter de façon naturelle contre les doryphores de la pomme de terre ? (traitement en préventif avec des extraits fermentés)

Traitement contre le taupin de la pomme de terre

Utilisation des purins de plantes pour les vignes

Quels extraits fermentés ou purins choisir pour la vigne ?

 

Fiches produits

Page avec des informations complètes sur 

le purin d'ortie

Page avec des informations complètes sur

le purin de consoude

Page avec des informations complètes sur

le purin de prêle

Page avec des informations complètes sur

le purin de fougère

 

 

Crédit photo : NT Franklin-Pixabay

 

Dernière mise à jour : 20/01/2024